Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Broderie en laine {punch needle}

Broderie en laine {punch needle}

Derrière ce nom barbare (terme anglo-saxon), se cache tout simplement une aiguille à broder (ou à perforer) bien connue des brodeuses ( j'ai crû comprendre que les puristes n'adhèrent pas trop, soit). Elle existe depuis longtemps puisqu'on retrouve la technique dans l'artisanat de nombreux pays. L'intérêt de cette aiguille est de permettre notamment de faire des points bouclette sur l'envers mais pas que. Ce qui m'a surtout intéressé c'est la possibilité de broder la laine autrement : une belle alternative aux tissages muraux, je trouve. 

Voilà la bête :

J'ai commencé un tableau pinterest (ici) pour avoir un aperçu des résultats possibles et j'avoue : je crois avoir trouvé ma nouvelle lubie pour les mois à venir. Je pense que vous n'avez pas fini d'en entendre parler ici.

J'ai donc reçu mon aiguille et me suis lancée immédiatement dans un petit test, modeste le test mais il fallait bien amadouer la bête. J'ai opté pour du sans bouclettes : chaque chose en son temps.

Pour bien commencer, il vous faut : le punch needle (acheté ici), de la toile de jute, de la laine adaptée à l'aiguille, un tambour à broder, un feutre et une paire de ciseaux.

On découpe un carré de toile de jute.On le place sur son tambour. On dessine son motif. Pour commencer, faites simple (comme le coeur ici).

On attaque les choses sérieuses en enfilant la laine dans l'aiguille à l'aide d'une enfile aiguille et on attaque l'ouvrage. On perfore le tissu, on plonge l'aiguille; on la remonte doucement en gardant l'aiguille au ras du tissu. Là, j'ai triché en tirant un peu sur l'aiguille et la laine pour avoir une boucle assez grande afin d'éviter que le point ne se défasse car le hic est là. Le point n'est pas fixé donc si on a des mouvements trop brusques ou trop amples, le point s'en va.

Je vous mets le lien vers une vidéo pour voir l'enfilage, les mouvements et le rendu :.

Elle est en anglais mais les images parlent d'elles-mêmes. A noter qu'elle a un stylo de compétition mais ça marche aussi avec l'aiguille plus basique.

Comme mentionné plus haut, le point n'est pas fixé. Pour éviter que votre oeuvre ne se défasse dans le temps vous pouvez encoller le verso.

Et voilà le résultat ! Plutôt simpliste mais riche en perspectives.

Après cette petite présentation, je vais creuser le sujet et reviendrai vite (j'espère) avec un billet plus technique.

Bon dimanche à toutes et tous !

A très bientôt et d'ici-là, restez inspirés !

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article